• Accueil
  • > Archives pour septembre 2014

MORT D’ISAAC JOSEPH ET SES FRERES

Isaac  fut heureux d’embrasser ses fils qui était parti encore adolescent et qui revenait pere d’une tres nombreuses famille. Mais il etait lui meme tres âgé: il avait cent quatre vingts  ans et, peu de temps apres, il mourut, il fut enseveli par ses fils dans la grotte de MARPELA, aupres de son pêre

abraham.

Cependant les enfants de Jacob grandissaient. le plus beau et le plus intelligent de tous etaient joseph, qui etait le préféré de soj pere, et, au lieu de chercher à apaiser par la douceur  et l’humilité

le ressentiment de ses freres, il les irritait au contraire par ses paroles hautaines.

Il se vantait par exemple d’avoir reçu en cadeau de son père une tunique bigarée (c’était là une

distinction dont se paraient les chefs de tribu. ) Et un jour, il raconta à ses freres un rêve qu’il avait fait

  »nous etions en train de lier des gerbes dans un champ, la mienne se dressa au milieu tandis que les vôtres s’inclinaient devant elle pour lui rendre honneur.  Un autre jour il raconta un rêve du meme genre « je croyais leur disaient il voir le soleil, la lune et onze étoiles s’incliner devant moi » Ses freres s’irritérent de cette façon de parler et même jacob lui demanda cette fois s’il pretendait que son pere, sa mere et ses freres lui rendissent hommage comme à un roi. La haine de ses freres augmenta à tel point qu’ils conçurent l’id »ée de le tuer. Et un jour où ils se trouvaient seuls en pleine campagne

et où il le virent venir de loin, ils décidèrent de l’assassiner. Mais RUBEN qui était meilleur que ses freres , leur proposa de le jeter dans une fosse , qui était tout pres,et où il n’y avait pas d’eau,et de

ne pas se souiller pour le meutre de leur frere. Il se proposait d’y retourner plus tard lorsqu’il serait

seul et de delivrer joseph.  Les freres acceptèrent sa proposition et, quand joseph les eut

 

rejoints, ils  le  depoullièrent  de sa belle tunique et le jetèrent dans la fosse. Ils venaient

d’accomplir cette mauvaise action, lorsqu’ils  virent s’approcher une caravane d’ismaelites qui

se rendaient en Egypte pour vendre du baume, de la myrrhe et d’autres aromates, dont ils avaient chargé leurs chameaux. Alors juda proposa  » quel profit tirerons nous de la mort de joseph

Vendons le plutot aux Ismaelites qui l’emmeneront avec eux en Egypte » La proposition fut acceptée

Ils sortirent joseph du puits et le vendirent aux marchands pour 20 piéces d’argent.

Ensuite les frères ,sans pitié pour le chagrin qu’ils allaient faire à leur pére, trempèrent la belle

tunique dans le sang d’un chevreau et la montrerent à jacob, en ajoutant un gros mensonge à leur méfait. Nous l’avons trouvee au milieu des champs »dirent ils certainement une bête sauvage a attaqu

mon fils

et l’a devoré »

JACOB qui dechira ses vetemejnts en sigjne de deuil et pleura longuement

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

Israël donne aux douze tribus d’Israël par D.

IMG_2423797932705

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

JACOB RETOURNE AU PAYS DE CANAAN LE NOM « D’ISRAEL »

Apres avoir habite de longues annees aupres de LABAN, jacob, devenu le chef d’une grande

famille et proprietaire de nombreux troupeaux. desira rentrer dans son pays, d’autant plus qu’il

 s’était aperçu que son beau pere et ses beaux freres convoitaient ses richesses. Il partit donc  avec

ses epouses et tout son betail . il avait quitté la maison paternelle depuis bien des annees et il

 avait  un desir de revoir les siens ; mais, se souvenant de la raison pour laquelle

il avait quitté cannaan, il éprouvait une certaine anxiete, car il apprehendait  l’instant ou il 

rencontrerait son frere esau.

En  s’approchant de l’endroit où se trouvait ESAU, jacob lui envoya des messages avec de riches presents pour l’apaiser.

Sur ces entrefaites, la nuit survint et jacob et les siens se trouverent  sur le bord d’un torrent.

Il fit passer ses femmes, ses enfants et ses serviteurs sur l’autre rive et resta seul pour surveilla

le passage de ses troupeaux. Un inconnu s’approcha alors de lui et lutta avec lui jusqu’à

l’aube. Voyant qu’il ne parvenait pas à le vaincre,l’inconnu le blessa à l’articulation

 de la hanche, là où passe le nerf sciatique. JACOB  sortit de cette lutte en boitant. Avant de le

quitter, l’inconnu  qui était un ange lui dit »ton nom desormais ne sera plus JACOB , mais ISRAEL

c’est à dire: celui  qui a lutte avec D. c’est pourquoi les descendants de jacob portent le nom de bene israel (enfants d’israel) ou israelites.

En souvenir de la lutte soutenue par  JACOB et de sa hanche blessée , les juifs s’abstiennent de manger le nerf sciatique des animaux.C’est pourquoi le cho;het oule menakker (expert chargé de

 de retirer de la viande toute les parties interdites) retire le nerf sciatique avant de livrer

 à la consommation la viande des animaux abattus rituellement.La rencontre deux deux freres fut tres affectueuse : ils offrirent de s’aider reciproquement et furent bien heureux de s’être retrouves, car rien n’est plus beau que l’amour fraternel.Au cours de l’une de nombreuses peregrinations de Jacob et de sa famille, RACHEL mourut, alors qu’ »elle etait encore jeune. Jacob l’ensevelit sur le chemin de beth lehem ; on construisit olus tard sur sa tombe un momument qui a ete pendant les siecles le but des pelerinages.

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

JACOB CHEZ LABAN : ses epouses et ses enfants

Jacob, continuant son chemin, arriva chez son oncle Laban.  Son oncle l’acueillit cordialement,

l’hébergea, et lui confia la conduite de ses troupeaux. Il lui dit un jour  » Il n’est pas juste que je

te fasse travailler gratuitement sous pretexte que tu es mon neveu; dis-moi ce que tu veux, comme

salaire » Jacob qui aimait sa cousine RACHEL lui repondit « je travaillerai pendant 7 ans pour toi et en echange tu m’accorderas la main de ta fille RACHEL »

C’etait la coutume dans ces temps là que le fiance offrit une somme d’argent ou du betail au pére de celle qui devait devenir sa femme. Jacob qui etait pauvre et n’avait rien à donner, offrit son travail.

LABAN accepta et jacob travailla avec ardeur pendant 7 ans. Mais au bout de ces sept annees

, LABAN donna en mariage sa fille ainee, léa qui etait bonne, mais moins belle que sa soeur.Il obligea ainsi jacob à travailler encore 7 ans pour pouvoir épouser rachel, jacob accepta. Plus tard,

il épousa ainsi les deux servantes de léa et de rachel, qui s’appelait bilha et zilpa. Nous avons dejà

dit qu’à cette époque on pouvait épouser plusieurs femmes. JACOB eut de nombreux enfants

LEA fut la mere de RUBEN, SIMEON, LEVI,JUDA, ISSACHAR,ZEBULON et d’une fille appelée

DINA . RACHEL enfanta joseph et benjamin, qui furent les fils preferes de jacob ; bilha fut la

mere de DAN et de NAPHTALI ; ZILPA mit au monde GAD et ACHER en tout 12 fils et une fille

 

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

Le songe de jacob

estimant qu’il avait desormais acquis le droit d’aînesse, jacob, avec l’aide de sa mere, reçut

 aussi la benediction particuliere des ainés de la part de son vieux pére devenu presque aveugle

Mais lorsqu’Esau l’apprit, il eclata en imprecations et se prit à hair son frere. Jacob alors, sur le conseil de ses parents, quitta la maison paternelle et vint se refugier chez son oncle Laban, frere de

rebbeca qui vivait en MESOPOTAMIE ; Au cours de son  voyage, il fut surpris par la nuit

au milieu de la campagne; il s’etendit sur le sol avec une pierre comme oreiller. il s’endormit et

un songe etrange, il lui semblait voir une echelle qui descendait sur la terre, mais dont le sommet touchait le ciel ; des anges y montaient et en descendaient. En haut de l’echelle  se tenait le Seigneur

qui lui dit :  » je te donnerai , à toi et à tes descendants, qui seront nombreux comme la poussiére, la terre  sur laquelle tu es couche. Je veillerai sur chacun de tes pas et te ramenerai  dans ce pays. Je ne t’abondonnerai jamais.

Jacob se leva de bonne heure, prit la pierre sur laquelle il avaitplacé la tete pour dormir en fit un autel  et appela ce lieu  etvappela ce lieu BETH -el c’est à dire maison de D. 

 

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

LE SACRIFICE D ISAAC

Un jour; D. voulut éprouver Abraham. A cette époque, chez les peUples idolatres, non seulement les sacrifices d’animaux, mais aussi les sacrifices humains etaient en usage. D. appela ABRAHAM et lui dit : « prends ISAAC, ton fils unique, que tu aimes et offre le moi en holocauste sur celle des montagnes que je te montrerai » Ce fut un coup terrible pour Abraham, qui aimait son fils comme seuls les parents

savent aimer; mais mal l’angoisse qui etreignait son coeur,, il ne pensa pas un instant à se revolter contre l’ordre de D. Le lendemain matin, il se leva à la pointe du jour, emmena son fils,deux serviteurs et un âne et partit, sans rien dire à sarah. Ils marcherent troi jours au bout desquels le patriarche

vit la montagne designee par D. Laisant ses serviteurs et lâne au pied de la montagne, il semit à monter vers le sommet avec son fils « mon pere_demanda isaac- où est l’agneau destine au sacrifice ?

 » D. le choisira lui meme repondit abraham et il continua son chemin en silence. Quand ils furent arrives au lieu designe. Abraham eleva un autel en pierre. Y disposa le bois pour le sacrifice, lia son

fils isaac et le plaça sur l’autel  par dessus le bois s’appretant à le sacrifier.Deja Abraham avait : saisi

le couteau pur immoler son fils, lorsqu’il entendit une voix qui venait u ciel : « abraham, abraham, ne porte pas la main sur isaac! ne lui fais aucun mal ! je te comblerai de mes benedictions : je multiplierai ta race comme les etoiles du ciel et comme le sable qui couvre le rivage de la mer.

Le patriarche, à ces mots, sentit son coeur inondé de joie et de gratitude envers le seigneur ; il leva son regard et apercut un belier dont les cornes etaient embarrassees dans un buisson. Il le saisit

 et l’offrit en sacrifice à la place d’isaac.

Le recit du sacrifice d’Abrham, que nous rappelons dans de nombreuses prieres nous enseigne qu’il faut etre dévoue à DIEU et obeissant envers les parents ; mais il rappelle surtout que D. ne tolere pas les sacrifices humains. Le seigneur  veut la vie de ses creatures

le mont MORIA sur lequel abraham fut eprouve par D. et aupres duquel fut fonde plus tard jerusalem, fut choisi par le roi salomon pour eriger le Temple du D. unique

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

Les anges  venaient de partir lorsque D. annonca à abraham qu’il detruirait les villes de SODOME (sedom) et de GOMORRHE(amora) à cause des pêches de leurs habitants. L patriarche, apitoye, supplia le seigneur

de pardonner à ces populations, si parmi elles se trouvaient au moijns cinquahnte justes. Pourquoi

en effet, ceux ci mourraient ils par la faute des autres ? D. repondit « s’il se trouve cinquante justes dans ces villes, je pardonnerai à tous les habitants à cause d’eux

et sil n’y en avait que 45 demanda abraham, enhardi par la premiere reponse.

« je ne detruirai pas SODOME en faveur de ces 45″ et s’il n’en avait que 40 ?

« je ne detruirai pas pour l’amour de ces 40″

le dialogue se prolongea ainsi jusqu’à ce que D. promit qu’il épargnerait Sodome, ghomorrhe et les villes voisiçnes, à cojndition qu’il y eut parmi ces populations dix hommes justes. Mais on ne les trouva pas et le sort de ces villes fut decide. Le nombre de dix, grâce auquel D. aurait pardonne à toute la population de ces villes est considéré encore aujourd’hui comme suffisant pour representer une assemblee et constitue le MINIAN (nombre) necessaire pour reciter publiquement les prieres. Tout juif, ayant atteint l’age de treize ans, entre dans la constitution du MINIAN .Lorsqu »un jeune garcon fait sohn entree pour la premiere fois dans la communaute des adultes, on dit qu’il est bar mitsva, c’est à dire en âge d’accomplir les preceptes. Apartir de ce moment il est responsable de sa conduite devant DIEU et il est tenu d’observer les mitsvots (preceptes)

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES | Pas de Commentaires »

Avram desirait ardemment avoir un fils. Sa femme, SARAI, qui  n’vait pas  encore enfante, lui conseilla alors d’épouser une de ses servantes egyptiennes nommee AAR (HAGAR). Ne vous etonnez pas de cette prposition; a cette époque la coutume permettait à un homme d’avoir plusieurs femmes pour devenir pere d’un plus grand nombre d’enfants.

Avram suivit ce conseil et D.  accorda un fils à agar: ce fut  ismael (ichmael, ) ce qui en hebreu veut dire (d. m’a ecoute) On dit que les arabes descendent d’ismael.

Avram, cependant, desirait avoir de sarai un fils, qui verrait se realiser la promesse divine d’une descendance aussi nombreuse que les etoiles du ciel, et de la possession du territoire compris entre le fleuve d’EGYPTE

et l’Euphrate, D. lui commanda de pratiquer sur lui meme et sur tous ses descendants mâles le signe

de l’alliance, la MILA ou circoncision.Ensuite, il  l’avertit qu’il aurait aussi, de sa femme bien aimee

Sarai , un fils qui deviendrait le pere d’une nombreuse descendance, c’est à partir de ce moment que D.

changea le nom d’avram en ABRAHAM, c’est à dire « pere d’une multitude » patriarche, car lui dit il  » tu seras le pere d’une multitude de nations. Et je te donnerai, à toi  et a ta descendance , tout le pays de canana en propriete perpetuelle.Quant à sarai, son nom sera sarah (qui veut dire  princesse)

Je la benirai et lui accorderai un fils. Mais abraham avait 100 ans et sarah en avait 90 : aussi abraham ac

cueillit il la nouvelle avec un sourire incredule. Alors d.annonça  que le nom de l’enfant de l’enfant qui devait naitre serait ISAAC (en hebreu le vient d’où vient le mot yitshaq signifie : rire)

Un jour à l’heure la plus chaude de la journee.ABRAHAM vit devant sa tente trois voyageurs: toujours genereux et hospitalier, toujours dispose à offrir un gite et du pain à ceux qui sont fatigues ou affames

il les invita à se reposer et a se rassasier et prepara à leur intention un repas abondant. Les voyageurs qui etaient trois anges en s’en allant, repéterent au patriarche que dans kl’annee sarah aurait un filS

Celle ci écoutant cette prophetie de derriere la porte de la tente, se mit à rire ; mais, environ un an  apres la prediction des anges,ISAAC vint ua monde.

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES, Non classé | Pas de Commentaires »

D. apparut un jour à avram et lui dit : QUITTE CETTE TERRE OU TU ES NE ET TA MAISON PATERNELLE ET VA VERS LE PAYS QUE JE TE MONTRERAI, JE FERAI DE TOI LE PERE D’UN GRAND PËUPLE. JE  TE BENIRAI ET JE RENDRAI GRAND TON NOM ; JE BENIORAI CEUX QUI TE BENIRONT, CEUX QUI TE MAUDIRONT SERONT MAUDITS , ET TOUTE LES FAMILLES DE LA TERRE SERONT BENIES GRACE A TOI »

Pour se rendre dans ce pays, avram accompagné de sa femme sarai, de son neveu LOTH, de ses

serviteurs et de ses troupeaux, traversa les deserts qui s’étendent entre la MESOPOTAMIE, et L’EGYPTE

et parvint jusqu au pays de CANAAN, riche en montagnes et en puits. C’est là qu’avram s’arreta et c’est

là que lui apparut l’eternel qui lui  promit : je donnerai ce pays au peuple qui naitra de toi » mais peu apres, la famine survint dans la pays. Alors avram descendit en Egypte pour trouver de la nourriture pour sa famille et ses troupeaux.

Loin de ressembler aux deserts qui l’environnent, la contree du Nil est cultivee et fertile, étant donne la chaleur du climat, les cereales, le coton, les legumes y murissent rapidement et produisent d’abondantes recoltes. Des les temps les plus recules, les hommes s’établirent sur les bords du Nil, attires par la

richesse du sol, et y  fonderent des villages et des villes. Les anciens habitants de l’Egypte, descendants de ham formaient deja un  royaume bien ordonne il y a plus de 4000 lorsque les hebreux n’étaient encore que des tribus de brergers nomades : ils inventerent meme une ecriture, en imaginant des signes

particuliers

Les egyptiens ne connaissaient pas le vrai D. ils adotraient un tres grand nombre d’idoles et surtout la deesse ISIS ils croyaient que la lune etait son visage et que le pharaon ainsi appelait on le roi d’egypte _ etait son fils- Ils imaginaient d’autres divinites avec d’étranges tetes de chat, d’oiseaux, et d’autres animaux. Le D. APIS avait une tete de boeuf : c’est pourquoi le boeuf etait consideré par eux comme un animal sacre.Les Egyptiens croyaient que du « royaume des morts » les âmes des defunts pouvaient retourner dans les corps c’est pourquoi ils avaient grand soin des corps, ils les embaumaient de façon qu’ils puissent se conserver longtemps et il les ensevelissaient dans de somptueux tombeaux.

Avram ne pouvait supporter ni l’idolatrie ni l’immoralite des Egyptiens. C’est pourquoi, bien que le pharaon le tient en  haute estime, il revint, riche en troupeaux, au pays de canaan, où il se separa de LOTH, son neveu, qui etait egalement devenu  proprietaire de nombreux troupeaux et qui avait besoin, lui aussi, de pâturages etendus. LOTH se dirigea vers la vallee du Jourdain, qui etait tres fertile. AVRAM par contre, dressa ses tentes sur les montagnes d’où il voyait toute la terre que D. lui avait promise

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES, Non classé | Pas de Commentaires »

therah un descendant de Sem, demeurait à our, ancienne ville de chaldee, terah eut pour fils avram, le premier qui fut appele hebreu (ivri) probablement parce qu’il venait de l’autre rive du fleuve EUPHRATE

du verbe : avor = passer) Parmi les nombreuses legendes qui parlent de terah et d’avram, voici la plus celebre :

terah fabriquait et vendait des idoles(tous les hommes à cette époque etaient idolatres, c’està dire adorateurs d’idoles) Or, bien qu’il fut encore enfant, avram ne pouvait croire que ces statues de bois et de terre cuite fabriquees par des hommes, fuissent des dieux puissants. Un jour où son pere avait du sortir, il se trouva  seul à la maison et brisa avec un baton toutes les idoles, sauf la plus grande : entre les bras de cette statue, restee seule intacte, il plaça le bâton dont il s’était servi. Puis il attendit les reproches de son pere. Ce dernier se fâcha en effet et demanda à son fils de s’expliquer ; Avram repondit en tâchant de le convaincre cque c’était la grande idole qui avait brise toutes les autres avec le bâton qu’elle tenait entre ses mains.  » C’est impossible, puisque cette statue est en argile et qu’elle ne peut pas bouger »objecta le pére » alors » riposta avram  » si ces idoles ne peuvent pas bouger  pur se defendre ni  pour defendre les autres, comment se peut il qu’elles aient assez de pouvoir pour creer ce qui existe et faire du bien et du mal aux hommes ? terah, irrite, chassa son fils de la maison. Avram avait compris que seul un Etre Superieur pouvait avioir creé l’univers et ce qu’il contient ; il croyait à  l’existence du D. Unique, que les hommes avaientoublie. Avram, par son enthousiasme, reussit à communiquer à un grand nombre d’hommes sa foi en un D. unique.

Publié dans HISTOIRE DU PEUPLE JUIF AUX TEMPS BIBLIQUES, Non classé | Pas de Commentaires »

12

islamnoor |
Peloniy |
MILLE ANS DE FATWAS SUNNITES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Christfornations
| Servants d'Autel
| Elder Alexandre Ribera